Flux RSS

Archives de Tag: Méditerranée

Visite au Seaquarium du Grau-du-roi en images

Publié le

Aujourd’hui j’étais en visite au Seaquarium du Grau-du-roi. Je ne pouvais pas passer à côté d’une review pour vous !

  Au premier abord, le tarif est un peu cher : 9,5€ pour les enfants à partir de 5 ans, et 13€ pour les adultes. Mais c’est en le visitant que j’ai compris pourquoi … Ce qu’en dit wikipédia :

« Le Seaquarium du Grau-du-Roi est un aquarium marin fondé en 1989 sur la commune du Grau-du-Roi, dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Il regroupe plus de 200 espèces de poissons de Méditerranée et tropicaux, 25 espèces de requins, des phoques et des otaries. Sur une superficie de 2 500 m2, le Seaquarium propose un parcours ludo-éducatif semé de jeux et d’animations invitant petits et grands à une plongée dans l’univers de la vie sous-marine. »

C’est à travers un bon nombre de photos que j’ai faites sur place que j’aimerais vous raconter ma visite … Après avoir patienté quelques minutes dans le hall pour prendre nos billets à une caisse dans le style caisse de cinéma, nous avons résisté aux boutiques et nous sommes entrées …

On entre dans le mystérieux aquarium géant …

J’ai regroupé mes photos par catégories d’animaux. Tout d’abord voici celles concernant les tortues de mer, mes animaux préférés 🙂

Tout d’abord une affichette nous met en garde : il est interdit de détenir des tortues de mer, sauf dérogation, car elles sont extrêmement menacées !
L’affichette nous explique la l’unique tortue de mer présente dans l’aquarium n’est là que parce qu’il leur ai impossible de la relâcher. En effet, victime d’un accident avec les hélices d’un bateau, elle est paralysée des nageoires arrière.

La tortue de mer a été recueillie par le biais du CESTMED, le Centre d’Etude et de Sauvegarde des Tordues de mer en Méditerrannée.
Basé au Grau-du-roi, cet organisme, comme son nom l’indique, lutte pour la sauvegarde de l’espèce.

photo 1(8)

Enfin la belle créature ! Dans le même bassin que les grands requins …

photo 2(8)

Un peu tristoune cette tortue quand même. Et pour cause, entièrement immobile à cause de sa paralysie, la vie doit être bien moins drôle …

photo 3(17)

photo 1(6)

Espace pédagogique sur les tortues de mer, et entrée de la salle vidéo.

photo 3(16)

A l’intérieur de la salle vidéo, un documentaire sur le voyage des tortues de mer.

photo 1(16)

Une reconstitution d’une tortue luth. On dirait qu’elle vole ! Il est précisé sur l’affichette à côté, que la tortue luth la plus grosse du monde a été trouvé au Grau-du-roi en 1914.

photo 2(6)   photo 2(16)

photo 3 (2)

photo 3(6)

Les espaces pédagogiques comprennent le plus souvent des outils multimédias.

La salle vidéo.

    photo 4(6) photo 4

photo 5(5)   Le site du seaquarium proclame son établissement numéro un du requin en France. On ne peut que s’extasier devant son expertise en effet. De nombreux requins et raies (les raies sont des requins, oui ! ) habitent les différents bassins. Il est assez difficile de la photographier tant ils sont rapides, mais je vous réservé tout de même une petite sélection d’images.

photo 4(15)

Bienvenue dans le sanctuaire des squales 🙂

photo 4(10)

L’entrée du tunnel aux requins …

photo 4(8)

Un de ses habitants 🙂

photo 1

Le tunnel vu du dessus, cela donne un grand bassin avec beaucoup de gros requins, quelques poissons très chouettes et une tortue de mer.

photo 5(4)

Un autre bassin avec de plus petits requins.

photo 4(2)

Quelques explications sur les variétés de requins présents au Seaquarium, et des représentations à bonne échelle qui se balancent au dessus de nos têtes.

photo 1 (2)

Ici on entre dans une pièce où il est expliqué pourquoi l’homme a tant peur des requins !

photo 5(14)

Des sortes de frigos dans lesquels on peut avoir un aperçu de la manière dont certains requins cuisinent leur proies …

photo 1(3)

La méthode du grand requin blanc …

photo 2(3)

L’ange de mer qui m’a terrifiée par sa tactique. Il reste paisible sur le sol, bien camouflé et tout à coup lorsqu’une proie passe, il ouvre une large gueule qui avale tout …

photo 2 (2)

Un jeu vidéo où les méchants pour une fois sont les humains, et les requins sont les êtres à sauver !

photo 4 (6)

Et un autre jeu qui apparemment fait fureur auprès des enfants !

photo 3 (3)

Une mise en scène macabre qui en dit long.
Tout autour de la table des petites vitrines avec des objets fabriqués à partir de requins : médicaments, objets en peau, etc.

photo 1(7)

Le mégalodon est un animal préhistorique qui m’a toujours fascinée ! Pour certains c’est une légende, pour d’autres il a réellement existé. En tout cas le Seaquarium donne l’impression que c’est le cas 🙂

photo 3(3)

Au fond du couloir, la mâchoire du mégalodon avec un monsieur à côté qui nous donne une bonne idée de l’échelle …

photo 4(3)

La mâchoire du mégalodon vue de plus près. Les rangées de dents en bas ne sont pas rassurantes.

photo 3(13)

Un espace pédagogique avec de nombreuses infos autour d’un autre bassin aux requins.

photo 4(7)

De nombreux espaces interactifs autour du requin

photo 3(14)

Très sympathique aussi ce minuscule requin.

photo 4(12)

Un des bassins avec des raies comporte un tunnel dans lequel on peut se glisser à genoux pour s’immerger un peu dans leur monde. En fond sont diffusés les bruits qu’entendent les poissons sous l’eau. On peut prendre des photos magnifiques de cet angle.

photo 1 (4)

A l’intérieur du tunnel, il parfois difficile de sortir …

photo 2(12)

De jolies habitantes

photo 5(12)

Un bassin ouvert avec de tout petits requins inoffensifs. Les gens avaient la fâcheuse tendance à y mettre les mains pour les toucher. Pas top …

photo 5 (3)

Très sympa l’accueil en bas de l’escalier …

photo 1(14)

La sortie du Seaquarium, escorté par un requin blanc volant … hum …

Il y’a aussi un pôle réservé aux otaries et aux phoques.

Plusieurs des bêtes présentes sont nées au Seaquarium, elles sont très attachantes 🙂

photo 2 (4)

Le bassin extérieur, au fond la plage à otaries ^^

photo 4 (3)

Dure cette vie d’otarie !

photo 3 (3)

Des affichettes nous donnent des informations précieuses sur les phoques et les otaries.

photo 5 (1)

Les fiches de présentation de chaque otarie

photo 1 (6)

Et voici les phoques, la plupart sont nés au Seaquarium

photo 2 (8)

Le même bassin vu de l’intérieur

photo 5 (6)

Le jeu vidéo avec des phoques !

Bien entendu, comme tout aquarium, le Seaquarium a une majorité de poissons, de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes variété et provenance. Voici une petite sélection en images :

photo 1 (5)

photo 3 (6)

Les hippocampes, trop choux !

photo 1 (1)

La partie infos sur les hippocampes

photo 2 (2)

Comment les hippocampes mâles donnent naissance à tout pleins de minuscules bébés hippocampes …

photo 1 (7)

Le bassin des coraux …

photo 1 (8)

Une rascasse bien trop rapide pour avoir une image nette.

photo 2 (1)

Une murène. J’adore leurs expressions ! Trop forts ces zanimos.

photo 2 (9)

Des petits poissons-serpents dont j’ai oublié le nom. Ils sont vraiment rigolos, leur corps dépassent du sol comme ça et ils ondulent comme si un charmeur de serpents leur sifflait une mélodie 🙂

photo 4 (7)     photo 2 (10)

photo 3 (2)

Sympa la pose.

photo 3 (7)

Un diodon il me semble. J’ai dû m’y reprendre à 20 fois pour l’avoir celui-ci tellement il était rapide !

photo 4 (2)

Le bassin des dorades. Argentées et magnifiques !

photo 4 (5)

Ce poisson coloré qui attendait tout penché dans le bassin des raies. Etrange et même un peu inquiétant …

photo 4 (8)

photo 5 (2)

Une carcasse d’avion plante le décor dans cet immense bassin de poissons et requins.

photo 5 (5)

Une jolie étoile de mer

photo 5 (7)

Pas l’air commode. En même temps il était dans le bassin des gros requins !

photo 5 (8)

Le nautile, dans l’obscurité. Fascinant !

photo 5 (9)

Les méduses sont dans un aquarium cylindrique, dans lequel vous pouvez vous insérer via un tunnel vertical. Immersion garantie !

photo 5

Ces étoiles de mer sont vraiment superbes !

Maintenant je vais vous montrer juste quelques photos que je n’ai pas réussi à classer et qui ont attrait avec l’établissement de manière générale.

photo 5 (4)

Il y’a tout un couloir destiné à la pêche et à l’histoire du port du Grau-du-Roi.

photo 4 (4)

Au détour d’un couloir, nous tombons sur une vitre bleutée qui dévoile le parc d’attraction attenant au Seaquarium.

photo 3 (5)

De nombreux espaces pédagogiques multimédias, avec accès informatique, jeux, documentaires tv, grandes fresques explicatives.

photo 1 (2)

Un film destiné à sensibiliser les enfants à l’écologie et à la sauvegarde des espèces menacé.

photo 2 (7)

Plusieurs salles vidéo thématiques.

photo 2 (5)

Les plus gros cétacés ne sont pas forcément ceux qui nagent le lus profond 🙂

 

photo 2 (3)

Retour sur les premier cétacés et leur évolution. On dirait qu’il s’agit d’un félin qui s’est transformé en loutre puis en dauphin … Épatant ^^

photo 1 (3)

Vous pouvez également parcourir des espaces dédiés à la navigation et à son histoire.

A la sortie, comme à l’entrée, on tombe sur les boutiques et il est difficile de résister aux tortues de mer en peluche et autres souvenirs que nous aimerions regarder plus tard en repensant à ce lieu magique.

Lorsque vous aurez vu tout ça plus de 2h se seront écoulées. Vous aurez vu un aquarium mais également un musée. Un centre d’étude mais aussi un lieu pédagogique.

En sortant du Seaquarium vous vous retrouverez nez à nez avec la plage et vous trouverez sans doute comme moi que le billet n’était pas si cher finalement !

Je conseille vivement cette sortie à tous les amoureux de la mer, aux familles et aux autres aussi. Un beau voyage …

photo 2 (6)

Ayant visité le Seaquarium en fin d’après midi, peu après la fin de ma visite j’ai eu l’occasion de photographier ce joli coucher de soleil …

photo 3 (4)