Flux RSS

Visite au Seaquarium du Grau-du-roi en images

Publié le

Aujourd’hui j’étais en visite au Seaquarium du Grau-du-roi. Je ne pouvais pas passer à côté d’une review pour vous !

  Au premier abord, le tarif est un peu cher : 9,5€ pour les enfants à partir de 5 ans, et 13€ pour les adultes. Mais c’est en le visitant que j’ai compris pourquoi … Ce qu’en dit wikipédia :

« Le Seaquarium du Grau-du-Roi est un aquarium marin fondé en 1989 sur la commune du Grau-du-Roi, dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Il regroupe plus de 200 espèces de poissons de Méditerranée et tropicaux, 25 espèces de requins, des phoques et des otaries. Sur une superficie de 2 500 m2, le Seaquarium propose un parcours ludo-éducatif semé de jeux et d’animations invitant petits et grands à une plongée dans l’univers de la vie sous-marine. »

C’est à travers un bon nombre de photos que j’ai faites sur place que j’aimerais vous raconter ma visite … Après avoir patienté quelques minutes dans le hall pour prendre nos billets à une caisse dans le style caisse de cinéma, nous avons résisté aux boutiques et nous sommes entrées …

On entre dans le mystérieux aquarium géant …

J’ai regroupé mes photos par catégories d’animaux. Tout d’abord voici celles concernant les tortues de mer, mes animaux préférés 🙂

Tout d’abord une affichette nous met en garde : il est interdit de détenir des tortues de mer, sauf dérogation, car elles sont extrêmement menacées !
L’affichette nous explique la l’unique tortue de mer présente dans l’aquarium n’est là que parce qu’il leur ai impossible de la relâcher. En effet, victime d’un accident avec les hélices d’un bateau, elle est paralysée des nageoires arrière.

La tortue de mer a été recueillie par le biais du CESTMED, le Centre d’Etude et de Sauvegarde des Tordues de mer en Méditerrannée.
Basé au Grau-du-roi, cet organisme, comme son nom l’indique, lutte pour la sauvegarde de l’espèce.

photo 1(8)

Enfin la belle créature ! Dans le même bassin que les grands requins …

photo 2(8)

Un peu tristoune cette tortue quand même. Et pour cause, entièrement immobile à cause de sa paralysie, la vie doit être bien moins drôle …

photo 3(17)

photo 1(6)

Espace pédagogique sur les tortues de mer, et entrée de la salle vidéo.

photo 3(16)

A l’intérieur de la salle vidéo, un documentaire sur le voyage des tortues de mer.

photo 1(16)

Une reconstitution d’une tortue luth. On dirait qu’elle vole ! Il est précisé sur l’affichette à côté, que la tortue luth la plus grosse du monde a été trouvé au Grau-du-roi en 1914.

photo 2(6)   photo 2(16)

photo 3 (2)

photo 3(6)

Les espaces pédagogiques comprennent le plus souvent des outils multimédias.

La salle vidéo.

    photo 4(6) photo 4

photo 5(5)   Le site du seaquarium proclame son établissement numéro un du requin en France. On ne peut que s’extasier devant son expertise en effet. De nombreux requins et raies (les raies sont des requins, oui ! ) habitent les différents bassins. Il est assez difficile de la photographier tant ils sont rapides, mais je vous réservé tout de même une petite sélection d’images.

photo 4(15)

Bienvenue dans le sanctuaire des squales 🙂

photo 4(10)

L’entrée du tunnel aux requins …

photo 4(8)

Un de ses habitants 🙂

photo 1

Le tunnel vu du dessus, cela donne un grand bassin avec beaucoup de gros requins, quelques poissons très chouettes et une tortue de mer.

photo 5(4)

Un autre bassin avec de plus petits requins.

photo 4(2)

Quelques explications sur les variétés de requins présents au Seaquarium, et des représentations à bonne échelle qui se balancent au dessus de nos têtes.

photo 1 (2)

Ici on entre dans une pièce où il est expliqué pourquoi l’homme a tant peur des requins !

photo 5(14)

Des sortes de frigos dans lesquels on peut avoir un aperçu de la manière dont certains requins cuisinent leur proies …

photo 1(3)

La méthode du grand requin blanc …

photo 2(3)

L’ange de mer qui m’a terrifiée par sa tactique. Il reste paisible sur le sol, bien camouflé et tout à coup lorsqu’une proie passe, il ouvre une large gueule qui avale tout …

photo 2 (2)

Un jeu vidéo où les méchants pour une fois sont les humains, et les requins sont les êtres à sauver !

photo 4 (6)

Et un autre jeu qui apparemment fait fureur auprès des enfants !

photo 3 (3)

Une mise en scène macabre qui en dit long.
Tout autour de la table des petites vitrines avec des objets fabriqués à partir de requins : médicaments, objets en peau, etc.

photo 1(7)

Le mégalodon est un animal préhistorique qui m’a toujours fascinée ! Pour certains c’est une légende, pour d’autres il a réellement existé. En tout cas le Seaquarium donne l’impression que c’est le cas 🙂

photo 3(3)

Au fond du couloir, la mâchoire du mégalodon avec un monsieur à côté qui nous donne une bonne idée de l’échelle …

photo 4(3)

La mâchoire du mégalodon vue de plus près. Les rangées de dents en bas ne sont pas rassurantes.

photo 3(13)

Un espace pédagogique avec de nombreuses infos autour d’un autre bassin aux requins.

photo 4(7)

De nombreux espaces interactifs autour du requin

photo 3(14)

Très sympathique aussi ce minuscule requin.

photo 4(12)

Un des bassins avec des raies comporte un tunnel dans lequel on peut se glisser à genoux pour s’immerger un peu dans leur monde. En fond sont diffusés les bruits qu’entendent les poissons sous l’eau. On peut prendre des photos magnifiques de cet angle.

photo 1 (4)

A l’intérieur du tunnel, il parfois difficile de sortir …

photo 2(12)

De jolies habitantes

photo 5(12)

Un bassin ouvert avec de tout petits requins inoffensifs. Les gens avaient la fâcheuse tendance à y mettre les mains pour les toucher. Pas top …

photo 5 (3)

Très sympa l’accueil en bas de l’escalier …

photo 1(14)

La sortie du Seaquarium, escorté par un requin blanc volant … hum …

Il y’a aussi un pôle réservé aux otaries et aux phoques.

Plusieurs des bêtes présentes sont nées au Seaquarium, elles sont très attachantes 🙂

photo 2 (4)

Le bassin extérieur, au fond la plage à otaries ^^

photo 4 (3)

Dure cette vie d’otarie !

photo 3 (3)

Des affichettes nous donnent des informations précieuses sur les phoques et les otaries.

photo 5 (1)

Les fiches de présentation de chaque otarie

photo 1 (6)

Et voici les phoques, la plupart sont nés au Seaquarium

photo 2 (8)

Le même bassin vu de l’intérieur

photo 5 (6)

Le jeu vidéo avec des phoques !

Bien entendu, comme tout aquarium, le Seaquarium a une majorité de poissons, de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes variété et provenance. Voici une petite sélection en images :

photo 1 (5)

photo 3 (6)

Les hippocampes, trop choux !

photo 1 (1)

La partie infos sur les hippocampes

photo 2 (2)

Comment les hippocampes mâles donnent naissance à tout pleins de minuscules bébés hippocampes …

photo 1 (7)

Le bassin des coraux …

photo 1 (8)

Une rascasse bien trop rapide pour avoir une image nette.

photo 2 (1)

Une murène. J’adore leurs expressions ! Trop forts ces zanimos.

photo 2 (9)

Des petits poissons-serpents dont j’ai oublié le nom. Ils sont vraiment rigolos, leur corps dépassent du sol comme ça et ils ondulent comme si un charmeur de serpents leur sifflait une mélodie 🙂

photo 4 (7)     photo 2 (10)

photo 3 (2)

Sympa la pose.

photo 3 (7)

Un diodon il me semble. J’ai dû m’y reprendre à 20 fois pour l’avoir celui-ci tellement il était rapide !

photo 4 (2)

Le bassin des dorades. Argentées et magnifiques !

photo 4 (5)

Ce poisson coloré qui attendait tout penché dans le bassin des raies. Etrange et même un peu inquiétant …

photo 4 (8)

photo 5 (2)

Une carcasse d’avion plante le décor dans cet immense bassin de poissons et requins.

photo 5 (5)

Une jolie étoile de mer

photo 5 (7)

Pas l’air commode. En même temps il était dans le bassin des gros requins !

photo 5 (8)

Le nautile, dans l’obscurité. Fascinant !

photo 5 (9)

Les méduses sont dans un aquarium cylindrique, dans lequel vous pouvez vous insérer via un tunnel vertical. Immersion garantie !

photo 5

Ces étoiles de mer sont vraiment superbes !

Maintenant je vais vous montrer juste quelques photos que je n’ai pas réussi à classer et qui ont attrait avec l’établissement de manière générale.

photo 5 (4)

Il y’a tout un couloir destiné à la pêche et à l’histoire du port du Grau-du-Roi.

photo 4 (4)

Au détour d’un couloir, nous tombons sur une vitre bleutée qui dévoile le parc d’attraction attenant au Seaquarium.

photo 3 (5)

De nombreux espaces pédagogiques multimédias, avec accès informatique, jeux, documentaires tv, grandes fresques explicatives.

photo 1 (2)

Un film destiné à sensibiliser les enfants à l’écologie et à la sauvegarde des espèces menacé.

photo 2 (7)

Plusieurs salles vidéo thématiques.

photo 2 (5)

Les plus gros cétacés ne sont pas forcément ceux qui nagent le lus profond 🙂

 

photo 2 (3)

Retour sur les premier cétacés et leur évolution. On dirait qu’il s’agit d’un félin qui s’est transformé en loutre puis en dauphin … Épatant ^^

photo 1 (3)

Vous pouvez également parcourir des espaces dédiés à la navigation et à son histoire.

A la sortie, comme à l’entrée, on tombe sur les boutiques et il est difficile de résister aux tortues de mer en peluche et autres souvenirs que nous aimerions regarder plus tard en repensant à ce lieu magique.

Lorsque vous aurez vu tout ça plus de 2h se seront écoulées. Vous aurez vu un aquarium mais également un musée. Un centre d’étude mais aussi un lieu pédagogique.

En sortant du Seaquarium vous vous retrouverez nez à nez avec la plage et vous trouverez sans doute comme moi que le billet n’était pas si cher finalement !

Je conseille vivement cette sortie à tous les amoureux de la mer, aux familles et aux autres aussi. Un beau voyage …

photo 2 (6)

Ayant visité le Seaquarium en fin d’après midi, peu après la fin de ma visite j’ai eu l’occasion de photographier ce joli coucher de soleil …

photo 3 (4)

Plus que quelques jours pour profiter des balades à vélo proposées sur les croisières du MSC Magnifica en Europe du Nord

Publié le

Jusqu’au 1er septembre vous pouvez encore profiter des croisières en Europe du Nord sur le MSC Magnifica, proposant des escales insolites … à vélo !

biker_tcm16-73042

 

MSCbikeexperience-new_tcm16-73606

 

Que vous soyez sportif prêt à dépasser vos limites à chaque instant, ou simplement venu pour faire du vélo un moment de détente, vous pouvez découvrir l’Europe du Nord à la force de vos mollets !

Participez au Bike Tour 2013 à bord du MSC Magnifica, et visitez à vélo les célèbres villes du Danemark, de l’Allemagne, de la Russie, de l’Islande, de la Suède, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de la Norvège et de l’Irlande, à travers 30 circuits !

bike_experience_map_ok_tcm16-73181

 

Les vélos sont fournis par la célèbre marque Lombardo, et des guides spécialement formés aux itinéraires proposés vous accompagnent. Il sera possible d’acheter à bord vos propres vélo MSC by Lombardo et vous les faire livrer à votre domicile.

 

Lombardo-bike626x280_tcm16-73072

 

Inspirée de l’attrait des pays d’Europe du Nord pour ce mode de transport, MSC Croisières a mis en place des itinéraires de randonnées qui vous permettront de pédaler à travers l’histoire.

Avec des noms comme Retour aux sources à Amsterdam, Remarquable, Agréable et particulièrement Cyclable à Hambourg, Randonnée au dessus des falaises à Douvres, Le Parcours pittoresque de Stockholm ou encore Les pas de la monarchie russe à St-Pétersbourg, il est difficile de ne pas s’imaginer dans des décors de rêve !

bike_tour_tcm16-73182

Evidemment le bateau reste la première destination de votre croisière. Pour avoir déjà été sur le MSC Fantasia, MSC Divina et MSC Splendida, je peux vous assurer que ces bateaux ont une classe et un confort absolu, je ne rêve que d’une chose : y retourner. Si vous souhaitez voir mon récit de croisière concernant le MSC Fantasia en 2010, voici le lien.

Le MSC Magnifica est sans nul doute comme ses confrères, un lieu de détente majestueux, un brin féerique  que vous aurez du mal à quitter à la fin de votre croisière !

600-02377376

navire,msc-magnifica_min,430,14793

Ces randonnées à vélo ne sont disponibles que jusqu’au 1er septembre alors il est temps de prendre vos billets de dernière minute ! Il doit peut-être rester des places au départ de Le Havre.

active-holiday_tcm16-73040

Pour ma part je garde les yeux rivés sur les offres de l’automne car j’aimerais beaucoup tester le petit dernier, le MSC Precioza !

A très bientôt !

Ma balade sur le maxi-catamaran Le Providence au Grau-du-roi

Publié le

Hier j’ai profité du beau temps avec quelques amis pour expérimenter la balade à la voile sur la maxi-catamaran Le Providence au Grau-du-roi (30). Aujourd’hui je vous raconte comment ça s’est passé, en photos.

Le Providence est un maxi-catamaran de 9 mètres de large et plus de 20 mètres de long.

Unique en France, il peut embarquer 97 passagers pour de superbes ballades à partir du port du Grau-du-roi. Plusieurs promenades sont proposées : ballade à la voile, pêche, mini-croisière, visite des marinas, soirée cocktail-coucher du soleil, etc.

Équipé d’une Grand Voile de 115m², d’un foc de 55m² et d’un gennaker de 150m², ce bateau performant et récent (mis en service en mai 2010), nous a embarqués pour plus d’une heure de ballade au large.

Nous avions choisi la promenade à la voile.

Le commandant au micro nous dispense d’informations à propos du bateau et des pratiques de la pêche. Les marins gèrent les voiles sous nos yeux. Bref on est dans le feu de l’action, et ça j’adore !

La billetterie. Il vaut mieux arriver 30 mn en avance pour avoir des places. Nous avons été tenus au courant des horaires de départ grâce à un prospectus récupéré la veille ici même.

Le pont d’embarquement, avant l’arrivée du catamaran

Billets adultes 7€ pour 1h le dimanche, et 4€ pour les enfants. Le reste de la semaine c’est un peu différent, il vaut mieux se renseigner avant.

photo 1 (2)

photo 1 (3)

photo 5 (6)

photo 5 (5)

photo 5 (4)

photo 5 (3)

photo 5 (2)

photo 4

photo 4 (6)

Vue de la lucarne dans le bar panoramique

photo 4 (4)

La jolie voile multicolore sponsorisée Little Marcel

photo 4 (2)

photo 3

photo 3 (6)

Le GPS de la mer …

photo 3 (4)

Magnifique voile !!!

photo 3 (2)

photo 2 (7)

photo 2 (5)

photo 2 (4)

photo 1 (6)

Plus tard nous sommes allés commander des cafés dans le bar panoramique du bateau et nous les avons bus sur le pont. Mais ceux qui en ont envie peuvent venir s’attabler à l’ombre.

Merci Léo d’avoir prêté tes pieds pour la photo 😛

En partant il est possible de laisser un petit pourboire pour l’équipage dans cette tirelire.

Plus tard, après être descendue du bateau, je suis revenue à bord pour leur acheter le débardeur à l’effigie du catamaran. 20€ les t-shirts et débardeurs homme ou femme, 50€ les polos.

Maintenant je fais partie du crew du Providence, yeah !

Voilà pour ma review de cette ballade.

En conclusion, il s’agit d’une ballade charmante et peu onéreuse. On peut se détendre, mais il y’a aussi pas mal de sensations ! Il y avait beaucoup de vent alors le bateau bougeait pas mal, mais c’est aussi pour ça que j’aime les bateaux !

Mon seul regret est d’avoir été seulement 1h en mer. Les jours de semaines, les ballades font 1h30 il me semble (peut-être pas au même prix par contre), et j’aurais aimé tester cette formule.

Je ne peux que vous conseiller cette promenade en mer, que ce soit en famille, en amoureux, entre amis …

Confessions d’un Eco-Terroriste, la Bande-Annonce

Publié le

Voici la bande-annonce du documentaire de Sea Shepherd, Confessions d’un Eco-Terroriste.

Ce documentaire sera bientôt disponible en vostfr, il retrace le combat du Capitaine Paul Watson et de son équipage, Sea Shepherd, dans la lutte pour la sauvegarde de nos océans.

J’ai personnellement vraiment hâte de le visionner, même si je me doute que je serai choquée à plusieurs reprises par la pratique des braconniers.

Je trouve la bande-annonce très romancée à la « blockbuster », mais sans doute est-ce le prix pour attirer l’attention d’un maximum de personnes.

Et vous, avez vous l’intention de visionner le documentaire ?

Une baleine s’est échouée cette nuit sur une plage des Sables-d’Olonne

Publié le

35 dauphins s’etaient déjà échoués en 2 jours ce mois-ci dans les Landes en Gironde.

Il y’a de quoi s’inquiéter et des enquêtes sont ouvertes.

Objectif : tenter de déterminer plus précisément l’origine de cet arrivage massif, précoce et très localisé. sudouest.fr

Cette nuit c’est un rorqual de 18 mètres qui est arrivé sur une plage des Sables-d’Olonne.

Photo twittée par la journaliste d’Europe 1 Corinne Boulloud

Le centre de recherche des mammifères marins de la Rochelle a été appelé pour venir examiner l’animal et comprendre éventuellement les raisons de son échouage.  sudouest.fr

763244_20715946_460x306

les-dauphins-s-echouent-regulierement-sur-les-cotes-mais_1036758_460x306

Archives Christiane Anselme

Archives Christiane Anselme

Sea Shepherd contre la pêche aux ailerons de requins

Publié le

Quelques vidéos probantes de Sea Shepherd, l’organisation pour la sauvegarde des océans.

Tout d’abord une vidéo très dérangeante publié il y’a 8 jours. La caméra parcourt les rues de Hong-Kong et on voit les trottoirs jonchés d’ailerons de requins. Il faut vraiment se mettre en tête que chaque aileron était posé sur le dos d’un animal vivant. Il s’agit réellement d’un massacre.

L’autre vidéo est plus ancienne, il s’agit d’un spot réalisé par Sea Shepherd pour la cause des ailerons de requins. Un brin sanglant, mais il faut bien ça !

La nouvelle campagne télévisée de MSC Croisières

Publié le

A partir du 20 janvier à 20h50 (donc demain), vous verrez cette publicité sur TF1.

Comme ça on aura encore plus envie de repartir en croisière tout le temps, merci MSC !